Panneau mural 3D : quels types pour quelle technique de montage ?

0
122

Le panneau mural 3D est désormais en vogue. Il s’applique à n’importe quelle surface et existe en grande variété. Par ailleurs, si sa popularité a fait tourner l’attention beaucoup plus sur ses avantages et inconvénients, il y a bien d’autres aspects à ne pas négliger. Découvrez à travers le présent article, les divers types de panneaux muraux 3D et la procédure de montage de ces derniers.

Les types de panneaux muraux 3D

On distingue sur le marché cinq grandes catégories de panneaux muraux 3D. Ceux-ci s’identifient essentiellement au matériau ayant servi à leur fabrication. Ainsi, il y a les panneaux muraux en :

  • plastique ;
  • bois ;
  • bambou ;
  • gypse ;
  • verre.

En plastique

Les panneaux muraux 3D en plastique sont les plus répandus sur le marché. Cela se justifie en un premier temps par leur coût. En effet, ce type de revêtement mural est le moins cher qui existe, et cela n’en affecte guère la qualité. Outre cela, la notoriété des panneaux 3D en plastique s’explique par le fait qu’ils peuvent prendre n’importe quelle apparence (carreau, brique, tissu, etc.).

Par ailleurs, il importe de souligner le caractère hydrofuge du plastique. Ce qui constitue un avantage majeur.

En bois

Le bois est le deuxième matériau le plus utilisé pour la conception des panneaux muraux 3D. Le fait qu’il existe plusieurs types de bois rend ce matériau beaucoup plus apprécié. Ainsi, il existe des panneaux muraux 3D en bois naturel, en teck ou en pin.

De même, la canne à sucre et le coco sont utilisés dans la catégorie de revêtement mural en bois. À cet effet, WallArt se fait le spécialiste des panneaux muraux 3D à base du bois en France.

En bambou

Opter pour un revêtement mural 3D en bambou a le grand avantage d’être écologique. En effet, le processus de réalisation des panneaux muraux 3D en bambou est uniquement concentré sur la plante. Ainsi, cela rassure de la non-toxicité du matériau.

Aussi, le bambou est un matériau qui permet l’obtention de diverses formes. Il suffit alors d’agir sur la masse obtenue après son broyage, pour réaliser un relief.

En gypse

Idéal pour les installations transparentes, le gypse est une matière qui offre une grande beauté à la surface qui l’abrite. Toutefois, notons que le processus d’obtention des panneaux 3D en gypse est assez complexe.

L’avantage de ce type de revêtement est que les panneaux peuvent être peints selon les goûts. Il est ainsi possible de créer de nouvelles images décoratives.

En verre

Lorsqu’il est brisé, le panneau mural 3D en verre reste encore utile. Cette formule est adéquate pour décrire l’avantage que présente ce type de revêtement. Issus de verre trempé, très résistants et de faible épaisseur, les panneaux muraux 3D en verre constituent le meilleur recours pour un revêtement décoratif et aéré.

La procédure de montage des panneaux muraux 3D

Le montage des panneaux muraux 3D est assez complexe. Ainsi, il importe d’en avoir une certaine connaissance. Retenons que le processus se déroule en trois étapes.

Calculer le nombre de panneaux

Le calcul s’avère bien utile puisque le nombre de panneaux dépend du type de matériau et de l’espace à revêtir. Cependant, il existe des moyennes de valeurs qui rendent cette étape moins stressante. Quoi qu’on en dise, le recours à un spécialiste reste vivement conseillé.

Fixer

Cette étape se réalise sous deux possibilités. On distingue la fixation sur un tour et la fixation sur des vis auto-taraudeuses. La méthode des vis auto-taraudeuses est néanmoins la plus recommandée.

Coller

Le collage des panneaux se fait avec des clous liquides et une truelle dentelée. Il s’achève par le nettoyage des éventuelles saillies de colle via les coutures.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici