Quelles sont les différentes façons de ramoner une cheminée?

La cheminée fait partie des équipements que l’on utilise beaucoup pendant l’hiver, car elle nous préserve du froid. Elle devra être ramonée au moins tous les ans pour éviter les risques sanitaires et les risques d’incendie. Cependant, le ramonage de cheminée ne s’improvise pas. Sa réalisation requiert de l’expérience et une bonne connaissance des techniques de ramonage. Justement, nous allons parler des différentes façons de ramoner une cheminée. Cette opération peut se faire soit par le bas de cet appareil de chauffage, soit par le haut.

Aperçu des spécificités de la technique de ramonage par le bas

Le ramoneur met en œuvre cette méthode quand il ne parvient pas à accéder à la toiture de la maison. Ainsi, il interviendra depuis l’intérieur de celle-ci. Pour retirer la suie et le goudron, ce professionnel utilise un hérisson pour racler la paroi du conduit. Il s’agit d’une brosse cylindrique regorgée d’épines. Cet outil permet au ramoneur d’extraire toutes les saletés qui se logent dans le conduit.

En outre, cette technique de ramonage est à la portée de tous, même aux non-initiés aux travaux de bricolage. Aucune connaissance spécifique n’est requise pour son exécution. Néanmoins, il est nécessaire de recouvrir les meubles avec un drap ou une bâche au préalable pour éviter les dépôts de suie.

Sur le même thème :   5 conseils pour faire construire sa maison

Le ramonage par le bas est une méthode très appréciée, car il est rapide et facile à mettre en œuvre. De plus, son exécution n’expose l’intervenant à aucun danger, car elle n’implique pas de travaux en hauteur. Malgré cela, il sera amené à s’allonger et à s’accroupir devant la cheminée tout au long de son intervention. Cette technique de ramonage offre une meilleure visibilité sur le conduit pendant le brossage. Ainsi, l’opérateur doit s’attendre à recevoir en pleine figure de la suie. Néanmoins, si vous désirez obtenir un résultat impeccable, nous vous préconisons de faire appel à un ramoneur agréé pour ce type de travaux.

Aperçu des spécificités de la technique de ramonage par le haut

À la différence de la première méthode, le ramonage de cheminée par le haut nous oblige à monter sur le toit. L’opération se matérialise par le nettoyage du conduit en progressant du haut vers le bas de la cheminée. Durant le nettoyage de cette dernière, l’opérateur doit impérativement se munir des équipements de protections adéquats. Pour assurer sa sécurité, il doit impérativement porter un casque de sécurité, un harnais de sécurité et des chaussures antidérapantes. L’intervention nécessite aussi une échelle de toiture. Tout au long des travaux, l’opérateur se tiendra au-dessus de la cheminée. Il faut de ce fait qu’il reste très vigilant pour éviter les accidents. Peu importe le nombre d’étages qui compose la maison, il est exposé à de nombreux risques.

Sur le même thème :   Guide pour choisir entre charpente bois ou charpente métal en 2021

Même si sa réalisation présente des risques, le ramonage par le haut demeure une technique facile et rapide à effectuer. D’ailleurs, elle présente plus d’avantages en termes d’efficacité par rapport au ramonage par le bas. En effet, il est indispensable d’isoler la cheminée lors de sa mise en œuvre. Ce procédé est de ce fait moins salissant, même pour un foyer ouvert.

Les ramoneurs choisissent en général le ramonage de cheminée par le haut en raison de l’efficacité de cette technique. Elle est d’ailleurs moins salissante pour l’intérieur du logement. De surcroît, elle leur donne la possibilité de contrôler la partie supérieure de la cheminée. Mais quand sa réalisation n’est pas envisageable, le ramonage des conduits de la cheminée se fera par le bas, de l’intérieur de l’habitation. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à cet artisan ramoneur agréé dans les Pyrénées Orientales pour obtenir un résultat irréprochable.