Les avantages du chauffage d’appoint

Chauffage d'appoint

Alors que l’hiver arrive à grands pas, il peut être important de s’équiper d’un mode de chauffage d’appoint pour votre logement. Si de multiples solutions existent, toutes ne se valent pas. Quelles sont alors les différentes solutions proposées et que valent-elles ? 

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Un chauffage d’appoint et un mode de chauffage complémentaire au système de chauffage central d’un logement qui permet de maintenir une une température idéale ou compenser certaines différences de température entre les pièces. Généralement, la chaleur émise d’un chauffage d’appoint provient d’une source émettrice unique et est rarement distribuée à plusieurs endroits.

Ils fonctionnent à l’aide de différentes énergies : bois, granulés, gaz, pétrole ou même électrique pour certains d’entre eux. 

 Les avantages d’un chauffage d’appoint

 Une plus grande manœuvrabilité

A la différence d’un système de chauffage central qui chauffe l’ensemble des pièces, les systèmes de chauffage d’appoint peuvent être déplacés assez facilement et utilisés quand c’est nécessaire.

Une solution peu coûteuse

Selon les différents systèmes, on peut déjà obtenir un chauffage d’appoint correct à partir de quelques centaines d’euros ; ce qui sera toujours moins cher que de remplacer sa chaudière. 

Des économies d’énergies en perspective

Selon l’énergie utilisée, les chauffage d’appoint consomment beaucoup moins d’énergies que les systèmes de chauffe traditionnels que sont le fioul ou le gaz.
En effet, le pouvoir calorifique* de certains combustibles peuvent être 3 à 4 fois inférieurs. 

Sur le même thème :   Comment poser une VMC : quelles sont les différentes étapes à respecter ?

*Le pouvoir calorifique d’un objet  désigne la quantité de chaleur émise par la combustion complète par unité de masse de cet objet

 Le meilleur système de chauffage d’appoint

Parmi tous les choix disponibles, un système ressort aisément du lot : les poêles à granulés. 

Lorsqu’on est amené à rechercher le meilleur mode de chauffage complémentaire, il faut prendre en compte plusieurs paramètres : 

Le prix d’achat

En fonction de la puissance, le prix d’un poêle à granulés varie entre 900 € à 1500 €.
Avec l’installation cela tourne généralement entre 2800 € et 3500 €.

Ces prix qui peuvent sembler élevés à première vue sont compensés par les nombreuses aides énergétiques qui existent actuellement pour financer une installation : avec le dispositif Maprimerenov les ménages les plus précaires peuvent se voir accorder plus de 3000 € d’aides pour installer un poêle à granulés.

La facilité et le confort d’utilisation

Les nouveaux poêles sont pilotables à distance, via wifi ou avec une télécommande. Rien de plus simple pour contrôler la quantité de chaleur qu’il vous faut.

Concernant l’installation, ils peuvent s’intégrer facilement à un conduit de cheminée existant ou être apposé le long d’un mur avec une sortie ventouse pour extraire les fumées issues de la combustion des granulés. 

Sur le même thème :   Comment préparer un mur pour peindre ? 

 Le pouvoir calorifique

Les granulés sont élaborés à partir du recyclage des sciures de bois. De ce fait, ils dispose d’un des meilleurs rendement énergétique à plus de 90%.
A titre indicatif, le rendement énergétique du bois est quant à lui estimé autour de 70%.

Le volume de chauffe

Il faut compter 100 Watt c’est-à dire 0,1 kW pour chauffer 1m². Les poêles entre 5 et 8 kW sont généralement les plus communs.