Top 4 des appareils énergivores à la maison

eolienne

En raison de la constante évolution des appareils électroménagers, on constate également une forte hausse de la consommation en énergie des foyers. En effet, depuis quelques années maintenant, on est face à une très forte augmentation des appareils électroménagers énergivores. Face à ces appareils, il est devenu plus difficile de réaliser des économies d’énergies et on remarque ainsi une hausse des montants de factures d’électricité.

La lutte contre la surconsommation d’énergie

Pour lutter contre cette surconsommation en énergie, les marques se sont lancées dans le développement d’appareils qui consomment de moins en moins, mais cela ne semble pas réduire l’impact écologique. En effet, malgré ce geste éco des marques de produits électroménagers, les besoins en énergie des ménages augmentent sans cesse, les amenant alors à consommer de plus en plus. C’est cette augmentation des besoins qui pose un réel problème dans la consommation énergétique. Il est de ce fait important d’adopter dès aujourd’hui des réflexes écologiques qui permettent d’économiser de l’énergie. On parle ici :

  • d’éteindre le robinet après utilisation ;
  • d’éteindre les lumières après son passage ;
  • de réduire l’utilisation des radiateurs, de la climatisation et de tout autre système de ventilation ;
  • de réduire l’utilisation du lave-vaisselle, du lave-linge et du sèche-linge.
Sur le même thème :   Pourquoi investir dans une perceuse visseuse 

La liste des appareils qui consomment le plus d’énergie

Selon un bilan du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, la France a une consommation en moyenne, par appareil, de :

  • 40 % pour les appareils de chauffage (chaudière, chauffe-eau) ;
  • 19 % pour le chauffe-eau ;
  • 9 % pour les appareils informatiques et audiovisuels ;
  • 7 % pour les appareils de froid (réfrigérateur, frigo, congélateur) ;
  • 6 % pour les appareils de cuisson ;
  • 6 % pour les appareils de lavage (lave-vaisselle, lave-linge) ;
  • 4 % pour l’éclairage (ampoules, veilleuses) ;
  • 2 % pour les appareils d’entretien (aspirateur, fer à repasser, sèche-linge) ;
  • 7 % pour les autres appareils usant de l’électricité ;
  • 2 % pour la veille des appareils.

Le site https://www.loi-madelin.com/ permet notamment d’en savoir plus sur la façon dont on peut mieux gérer les énergies chez soi.

Le chauffage, en tête de liste

Le chauffage, qu’il fonctionne au gaz naturel ou à l’électricité, a toujours représenté une très grande partie de la consommation en énergie des foyers français. Cependant, son niveau de consommation dépend grandement du type de logement, de sa qualité d’isolation. Dans une maison mal isolée et construite avant 1975, le chauffage et le chauffe-eau peuvent représenter environ 90 % de la consommation énergétique du foyer. Tandis qu’un foyer avec une isolation réglementée peut réduire cette consommation à 60 %, voire moins si des panneaux solaires sont installés.

Sur le même thème :   Comment choisir ses chaussures de sécurité 

Les appareils de cuisson

Le four, la plaque de cuisson, etc. les appareils de cuisson représentent une bonne partie de la consommation énergétique des Français. En effet, rien que le four à lui tout seul, il consomme plus de 1 000 kWh par an. Cela s’explique par le simple fait que le four fonctionne généralement à plein régime, causant une forte consommation en énergie. Quant à la plaque de cuisson, elle consomme très facilement 700 à 900 kWh par an.

Le climatiseur

Le climatiseur fait facilement partie de ce top avec une consommation en énergie se situant entre 500 et 800 kWh par an. Pour permettre de réduire la consommation de cet appareil, notamment en été, il est conseillé d’aérer la maison le maximum possible la nuit et de bien fermer ses portes et fenêtre la journée.

Le sèche-linge

Cet appareil électroménager consomme chaque année pas moins de 350 kWh. Pour une famille nombreuse, ce chiffre peut grimper très rapidement. Pour réduire cette consommation, il est possible de commencer par se procurer les sèche-linges récents qui sont moins énergivores. Ou alors essorer le linge avant de le mettre dans l’appareil pour une utilisation moins longue.