Détecter les sources de dégât des eaux : nos conseils

0
40
trouver l’origine de dégât des eaux

Les traces sombres sur le mur, le papier peint qui se décolle, les auréole au plafond, les mauvaises odeurs dans la pièce, l’humidité et les écoulements sur le long des murs, sont tous les symptômes d’un dégât des eaux.

Avant de passer à la remise en état de votre logement ou des parties communes de la copropriété, il est nécessaire d’identifier les origines de ce sinistre. Pour cela, il convient de contacter un spécialiste en recherche de fuite d’eau afin de localiser avec précision, d’où vient dégât des eaux. Découvrez ici nos meilleurs conseils pour détecter et réparer un tel problème.

Identifier la cause du dégât des eaux : c’est obligatoire !

Lorsqu’un dégât des eaux survient, le premier réflexe que l’on doit avoir est de connaitre les causes principales de ce type de sinistre. Avant toute chose, il est nécessaire de savoir quelle est la cause du dégât des eaux. En effet, identifier d’où vient l’écoulement est indispensable pour limiter le gaspillage d’eau et limiter les dommages, réparer la source de la fuite, et pour déterminer les responsabilités de chacun. Cela est important pour obtenir une indemnisation, après avoir déclaré le sinistre auprès de l’assurance habitation.

Avant de contacter un professionnel ou une entreprise spécialisée, il est nécessaire de connaitre les causes possibles du dégât des eaux. En effet, un tel incident, peut être le résultat de :

  • Une fuite ou débordement d’un appareil électroménager.
  • Une fuite de canalisations (enterrées ou encastrées).
  • Des fuites de robinets d’arrêt des installations d’eau sanitaire.
  • Une mauvaise étanchéité des fenêtres.
  • Un pourrissement de la couverture de l’immeuble, etc.

Certaines fuites d’eau sont évidentes et faciles à identifier, tandis que d’autres requièrent des travaux de détection approfondis : c’est le cas des fuites sur des canalisations souterraines. Dans de telles circonstances, il convient de faire intervenir un plombier recherche de fuite Paris.

Réaliser une recherche de fuite d’eau : pourquoi ? Qui doit s’occuper ?

Si vous êtes confronté à un débordement dont sa cause est facile à identifier, il est important de faire évacuer l’eau pour réaliser des investigations et localiser l’origine du sinistre. Cette phase de recherche est indispensable pour repérer avec précision d’où vient votre fuite d’eau. Certains écoulements se manifestent dans des endroits inaccessibles (murs, cloisons ou dalles), dans ce cas, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste pour la réalisation d’une recherche de fuite d’eau non destructive.

Si l’origine du dégât des eaux se situe dans la partie privative, c’est l’occupant du logement ou le copropriétaire qui doit mener la recherche de fuite. Si l’origine de sinistre se trouve dans les parties communes, c’est le syndic qui doit s’en occuper et en assumer les frais engendrés par les travaux.

Les frais de recherche et de remise en état des dommages subis par le dégât des eaux, peuvent faire l’objet d’une indemnisation par votre assurance habitation, en fonction des clauses et des garanties présentes dans votre contrat.

Procéder à la réparation du dégât des eaux

Une fois la fuite détectée, il est important de procéder aux réparations nécessaires pour limiter les dommages et éviter leur aggravation. Selon l’origine du dégât des eaux, les travaux de réparation peuvent être à la charge de l’occupant du logement (locataire), du copropriétaire, ou de la copropriété si le sinistre se situe dans les parties communes.

Avant de tenter une réparation, il est recommandé de prendre l’accord de votre assureur qui peut prendre en charge la remise en état des dommages provoqués par la fuite d’eau. Si vous avez déjà réalisé des réparations, gardez donc tous les documents et les justificatifs attestant les travaux effectués : facture d’intervention du professionnel, achat de matériel.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici