Qui contacter pour faire un diagnostic humidité ?

diagnostic-humidité

De l’humidité dans une maison est néfaste pour la santé mais peut aussi causer des dégradations dans l’habitation. La plupart de nous ont tendance à repousser à demain ce genre de souci. Mais  cela peut entrainer parfois des problèmes plus profonds impliquant des réparations trop coûteux.

C’est pourquoi mieux vaut prévenir que guérir ! Si vous constatez un excès d’humidité au sein de votre bâtiment, il est conseillé de faire un diagnostic humidité. Mais qui appeler pour rétablir la bonne étanchéité de vos murs et sols et plafonds ? Découvrez ici les bonnes réponses.

Pourquoi faut-il réaliser un diagnostic humidité ?

Les causes d’humidité dans une maison sont multiples : un problème de condensation, des infiltrations d’eau par le toit, de l’humidité ascensionnelle, des remontées capillaires, etc. mais il faut savoir que le traitement à adapter diffère selon l’origine du problème. C’est pourquoi, il est recommandé de réaliser un diagnostic humidité Paris, au préalable. Cela est important pour pouvoir identifier et attaquer la réelle cause de l’humidité dans votre habitation et pour la soigner efficacement.

De plus, ce genre d’opération, permet d’obtenir une preuve objective et fiable à 100%. En effet, le diagnostic humidité a pour objectif d’identifier avec exactitude si le problème provient de l’humidité ascensionnelle ou plutôt des infiltrations d’eau, par exemple.

Sur le même thème :   Comment fonctionne le chauffage au sol ?

Les signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille

Si vous pensez avoir de l’humidité dans votre maison, sachez qu’il existe des signes qui peuvent vois aider à distinguer un bâtiment humide, tels que :

  • Les fuites d’eau et l’humidité limitée dans le temps (lorsqu’il pleut, par exemple) ou localisée dans un endroit précis (au niveau d’un seul mur ou sur une partie du plafond).
  • Des infiltrations d’eau locales ou diffusées par tout dans les murs.
  • Des buées sur les vitres, notamment pendant l’hiver.
  • De la peinture qui s’écaille, des moisissures, des traces brunes, noires ou verdâtres sur vos murs et joints de carrelage : il s’agit d’un problème de condensation au sein de votre habitation.
  • Des tâches blanches en bas des murs humides, une dégradation du plâtre, un revêtement de sol qui pourrit, des auréoles : ce sont les signes de remontées capillaires provenant du sol et remontent dans les murs.

Mais cela n’est pas suffisant pour identifier le traitement le plus adapté. Il est nécessaire de faire appel à un professionnel dès que vous remarquez les premiers signes apparaissent !

Qui appeler pour faire un diagnostic humidité ?

Plusieurs professionnels peuvent intervenir pour résoudre votre problème d’humidité. Par exemple, vous pouvez faire appel à un plombier, un maçon, un couvreur… toutefois, il est conseillé de solliciter l’aide d’un spécialiste de l’humidité, c’est l’unique expert en son domaine !

Sur le même thème :   Comment souder un tube en cuivre ?

En effet, demander l’aide d’une entreprise spécialisée dans le traitement de l’humidité, vous permet d’éviter les erreurs effectuées pendant le diagnostic. De plus, il est parfois difficile de distinguer une remontée capillaire d’une infiltration. De plus le traitement à appliquer varie d’un cas à l’autre.

Enfin, un expert du domaine connait bien tous les traitements possibles pour résoudre les problèmes d’humidité. Il pourra donc vous proposer celui qui convient le mieux à votre situation.

Que comprend un diagnostic humidité ?

Le diagnostic humidité se déroule en deux grandes étapes :

La première consiste à mesurer le taux d’humidité du mur ou sol à traiter : pour ce faire, votre professionnel utilisera un hygromètre ou un psycomètre. Ces appareils servent à identifier le degré de saturation d’humidité de l’air.

La deuxième étape comprend l’analyse d’un échantillon après un prélèvement : le technicien prend donc un échantillon de la zone dégradée par l’humidité pour effectuer des analyses supplémentaires. Cette opération permet de connaitre le pourcentage de contenance d’eau dans votre mur, sol ou plafond.

A noter que le diagnostic humidité ne concerne pas uniquement les zones touchées. Le professionnel peut aussi observer l’ensemble de votre habitation, pour identifier avec précision les causes de votre problème. Par exemple, il pourra examiner l’architecture et les matériaux de construction de votre bâtiment, l’état de vos façades et maçonneries extérieures, votre toiture, le fonctionnement de la ventilation, le degré de condensation au sein de votre habitation, etc.

Sur le même thème :   Le plombier de Sceaux débouche l’évier avec un furet